Actualités Les sections Comité Directeur Historique Nos Partenaires
Page d'accueil Comité Directeur Assemblée générale 2006

Comité Directeur


Assemblée générale 2018 Assemblée générale 2017 Assemblée générale 2016 Assemblée générale 2015 Assemblée générale 2014 Assemblée générale 2013 Assemblée générale 2012 Assemblée générale 2011 Assemblée générale 2010 Assemblée générale 2008 Assemblée générale 2007 Assemblée générale 2006 Assemblée générale 2005

Allo Rhodia 2003 - 2019 - Infos

AG 18/12/2006

Nombre de licenciés des différents clubs membres

L'AG 2006

clic sur la photo

Nombre de licenciés des différents clubs membres du Rhodia Omnisports :
Athlétisme (EACR) : 116 en 2006 (109 en 2005)
Gymnastique : 157 en 2006 (158 en 2005)
Judo (Dojo Loïc Lafont) : 357 en 2006 (450 en 2005)
Natation : 383 en 2006 (354 en 2005)
Basket Ball : 34 en 2006 (152 en 2005)
Football : 249 en 2006 (267 en 2005)
Handball : 119 en 2006 (125 en 2005)
Rugby : 174 en 2006 (180 en 2005)
Tennis de table : en 2006 (64 en 2005)
Tir (arbalète, carabine et pistolet) : 114 en 2006 (121 en 2005)
Tir à l’arc : 44 en 2006 (33 en 2005)
Boules : 148 en 2006 (124 en 2005)
Plongée sous marine : 69 en 2006 (66 en 2005)
Ski-multi glisse : 14 sorties sur 16 programmées ont été organisées en 2005/2006
Chœur et harmonie : 32 en 2006 (38 en 2005)
Sports adultes : 587 en 2006 (648 en 2005)
Section enfants : 367 en 2006 (283 en 2005)
Stages «Loïc Lafont» : 163 enfants dont 9 porteurs de handicap ont participés à la 11e édition de ces stages
Loisirs sport et handicap : 47 enfants et 72 adultes peuvent pratiquer des formes d’activités variées.

Compte rendu [article SJ / LDL]

Mis à l'honneur

clic sur la photo

Lundi 18 décembre 18h, salle Bouvier à Salaise sur Sanne se tenait la 78e assemblée générale du Rhodia club omnisports.
Le président Michel Girard, évoque d'emblée les problèmes financiers existants et à venir. La loi impose un niveau de salaire concernant les titulaires d’un brevet d’état. Pour le Rhodia cela veut dire une remise à niveau donc une augmentation d’environ 15%. Les propos sont alarmistes «Il se pourrait que l’accumulation des problèmes de finance nous oblige à des licenciements». Voilà pour la mise en route. C’est un choix car aussi cette assemblée pouvait débuter par un état somme tout satisfaisant des différents clubs membres. Cela sera fait par le directeur Patrick Barnaud qui ne manquera pas de faire un petit résumé historique du Rhodia Omnisports. En fait tout est là … Cette entité née en 1927 est intiment liée à l’essor industriel en pays roussillonnais. Rhône Poulenc évidement dont les employés étaient les premiers sociétaires des différentes sections sportives. Une prépondérance et en même temps un financement sans soucis. A partir de 1984 les communes ont commencé à participer au financement. Depuis 2003 et le retrait complet de Rhône Poulenc (Rhodia) les communes de Salaise sur Sanne, Roussillon, Péage de Roussillon et St Maurice l’Exil sont les principaux bailleurs. Salaise la commune de résidence du rhodia est la commune qui subventionne le plus. Lors de l’assemblée générale de 2005 on parlait déjà de problèmes de finances. Chacun s’était exprimé. Il y avait comme un consensus sur deux moyens de soulager les 4 communes. D’un côté solliciter plus de subventions auprès de la C.A.F., Jeunesse et sport, conseil général de l’Isère, Rhône Pluriel ou même des fonds européens (au niveau de sport handicap). D’un autre côté pourquoi ne pas faire contribuer aux financements les communes environnantes dont les résidents profitent des installations sportives du Rhodia ? Une seule commune (St Clair du Rhône) à répondu favorablement. Quand aux financements sur dossiers ils n’ont pas répondu aux attentes. La situation ne s’est donc pas améliorée. Fait aggravant l’exercice comptable de cette année est artificiellement «gonflé» d’un mois (changement des dates de début et de clôture de l’exercice pour correspondre aux versements des subventions des mairies). Résultat cette année un déficit de 97319 €. Solliciter la communauté de communes (CCR) ? Son président Francis Charvet mais aussi maire de St Maurice l’exil rappelle que la CCR a un mode de fonctionnement à respecter. Que les dotations aux communes rurales s’élèvent déjà à 3 Million d’euros. Francis Charvet rappelle que sa présence comme celles de ses confrères marquent l’attachement porté au Rhodia omnisports. Pour autant ses propos poussent à la réflexion : « Il y a une mutation à faire en prenant en compte les communes». Daniel Rigaud en sa qualité de conseiller général apporte un autre éclairage au débat : «D’une manière générale le sport de masse va mal en France. C’est un paradoxe de voir l’argent qui circule au haut niveau et les difficultés que connaissent tous les clubs». A l’instar de la société le Rhodia Omnisports devra évoluer pour perdurer. Bientôt 70 ans que cette vénérable société sportive accompagne le sport en pays roussillonnais. Vu la volonté des dirigeants cela devrait perdurer.

SJ



Rhodia Club Omnisports
102 route nationale 7
B.P. 344
38555 Salaise sur Sanne Cedex